4 MOTS EN CRÉOLE HAÏTIEN QUI PROVIENNENT DE L’ÉPOQUE COLONIALE

L’esclavage en Haïti a duré au-delà de trois siècles. Il aurait débuté vers le début du XVe siècle et c’est le 1er janvier 1804 que la Première République noire libre du monde est née. L’époque coloniale a grandement affecté la nation au niveau politique, économique et social. Elle a laissé des traces. Celles-ci se retrouvent également dans le vocabulaire haïtien. Plusieurs mots et expressions que nous utilisons couramment en créole proviennent de cette période.

______________________________________________________

Voici 4 mots en créole haïtien qui proviennent de l’époque coloniale:

1. LAKAY

4 mots en créole haitien qui proviennent de l'époque coloniale lakay

Sur une plantation, les esclaves résidaient dans des logements appelés cases. La vie quotidienne y était strictement règlementée. Chaque matin, les esclaves quittaient leurs cases et formaient des bandes pour se rendre sur le lieu de leur travail. Ce n’était qu’après une journée de dur labeur qu’ils avaient l’autorisation de regagner leur case. C’était leur abri. La case est devenue « lakay », ce qui signifie maison.

2. BOSSAL

4 mots en créole haitien qui proviennent de l'époque coloniale bosal

Un esclave était dit Créole lorsqu’il était né dans la colonie, il parlait une langue plus similaire à celle de son maître, il était baptisé dans la religion chrétienne, etc. Un esclave était dit Bossal (mot d’origine espagnole ‘bozal’) lorsqu’il était né en Afrique. Il avait récemment été amené sur le « nouveau continent », il parlait sa propre langue ou dialecte africain, il avait sa propre spiritualité… Ayant subi la dure traversée et le déracinement, ces esclaves étaient considérés comme étant moins dociles et disciplinables. En créole, le mot « bosal » signifie entre autres, brutal, violent, sans finesse.

3. MAWON

4 mots en créole haitien qui proviennent de l'époque coloniale mawon

Un esclave marron (mot d’origine espagnole ‘cimarrón’) était un esclave qui s’était enfui. Il fuyait et se cachait généralement dans les montagnes, les forêts ou autres lieux difficiles d’accès. Aujourd’hui, on utilise le mot marron pour désigner une personne ou bien l’action de se cacher afin de ne plus être joignable. Par exemple, si une personne vous doit de l’argent et qu’elle vous évite et s’arrange pour ne pas vous croiser, on dira que cette personne est « mawon ».

4. JE M’EXCUSE POUR CE JURON: GET MANMAN W

4 mots en créole haitien qui proviennent de l'époque coloniale get manman w

Il existe plusieurs théories sur l’origine de cette insulte. Voici la plus populaire. Sous sa forme longue « kolanget manman w », se traduirait par cette imprécation: « que le colon guette ta mère ». En effet, le viol était commun sur les habitations. Les esclaves étaient considérés comme des biens. Les maîtres avaient droit de vie ou de mort sur leur propriété. Ils pouvaient guetter ou épier ce qu’ils voulaient et déshumaniser ceux qu’ils voulaient. Personnellement, je ne souhaiterais jamais cela à mon pire ennemi.

Connaissiez-vous ces mots et leur origine?

Laissez-moi savoir si vous connaissez d’autes mots en créole haïtien qui proviennent de l’époque coloniale.

Pour en savoir plus sur l’histoire d’Haïti ou sur le créole haïtien, inscrivez-vous dès maintenant à l’un de nos cours dynamiques et conversationnels!

Cliquez ici pour voir tous nos cours.

Commentaires Facebook