L’ÉQUIPE DU CENTRE TOUSSAINT

FONDATRICE

SLY TOUSSAINT

Conférencière, experte en épanouissement et en culture haïtienne
Sly Toussaint est à la tête du Centre Toussaint, dont elle est la fondatrice et directrice. Cet organisme a pour mission de rapprocher chaque individu de l’identité haïtienne, dans une perspective panafricaine.
La puissance inspirante de Sly Toussaint transparaît dans chaque étape de sa vie. De 2001 à 2008, elle s’est imprégnée de la richesse culturelle d’Haïti en vivant à Port-au-Prince, forgeant ainsi son expertise. Malgré une épreuve traumatisante, en 2009, elle a fait preuve d’une résilience sans égale en retournant à Montréal. C’est depuis cette période qu’elle s’est investie avec passion dans la croissance personnelle.
Depuis 2002, elle enseigne la danse, éveillant en ses élèves la flamme intérieure de l’expression artistique. À partir de 2017, son énergie embrase ceux qui désirent découvrir la beauté du créole haïtien, partageant ainsi un héritage linguistique précieux. Elle accumule de nombreuses participations aux festivals les plus reconnus à Montréal tels que le Festival de Jazz, les Nuits d’Afrique, Haïti en Folie…
Son parcours académique est couronné par l’obtention d’un baccalauréat en administration des affaires du HEC Montréal, avec spécialisation en Marketing et en Management.
L’année 2022 a été le théâtre de récompenses bien méritées pour Sly, qui a été honorée en tant que récipiendaire du prestigieux prix N.E.V.A, célébrant son statut d’étoile qui brille dans sa communauté, en plus d’être finaliste au concours d’entrepreneures issues de la diversité présenté par Banque Nationale.
Son travail illumine constamment les manchettes des journaux, des blogs, des balados et des émissions de télévision, notamment celles du Journal Métro, de La Converse, de MAtv et de Radio-Canada. Depuis janvier 2022, son esprit vif se fait entendre mensuellement sur les ondes de l’émission KOZE à la radio CPAM qui met en valeur la culture afrodescendante de Montréal. Honorée du titre de Femme d’exception 2024 pour son travail communautaire par le Député fédéral de Bourassa, en reconnaissance de son dévouement.
Au cœur de sa philosophie, un mantra transcendant : « Vivez pleinement ». Enracinée dans son passé, Sly croit fermement que la connaissance de ses origines permet de s’épanouir le présent et de réaliser un futur radieux.
Grâce à sa positivité, son ardeur et son engagement dans la réussite de tous, Sly Toussaint est reconnue pour sa personnalité unique et authentique, inspirant ceux qui l’entourent.

DÉFILE JUSQU’AU BAS DE LA PAGE

MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Shanna Aristil, une rédactrice/écrivaine canadienne d’origine haïtienne, utilise depuis toujours l’écriture pour construire des liens entre les communautés. Ses débuts en tant que rédactrice se sont faits auprès d’entreprises locales et d’organismes communautaires. Aujourd’hui, elle est impliquée dans divers projets et initiatives passionnants. Notamment, elle se prépare à publier son tout premier recueil de nouvelles intitulé «Soeur d’ébène», qui suscite beaucoup d’attentes. Ses histoires explorent la place de la femme noire dans la société. Actuellement établie à Montréal, Shanna travaille sur de nouveaux projets tout en poursuivant son activité d’écriture.
À travers ses écrits, elle partage une part d’elle-même ainsi que de nous tous avec le reste du monde. Sa voix unique et perspicace constitue une contribution importante à la littérature contemporaine. Son objectif est de valoriser les différentes cultures du monde, car selon elle, notre culture est notre identité. «Kilti nou se idantite nou!» (Notre culture est notre identité!)

SHANNA ARISTIL

Présidente

Corine Jacquet, une immigrante haïtienne installée au Canada depuis son jeune âge, nourrit souvent des rêves de plages paradisiaques dans son pays d’origine, Haïti. Elle attache une grande importance à maintenir un lien avec sa terre natale et y retourne chaque année pour passer du temps en compagnie de sa famille. En 2019, elle a obtenu un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal, où elle s’est activement impliquée dans la sphère universitaire en siégeant à divers comités tels que l’Association Canadienne des Avocats et Avocats en Droit des Réfugiés, ainsi que la Corporation des Étudiants Finissants en Droit de l’Université de Montréal.
En tant qu’avocate, elle s’est spécialisée dans le domaine du droit criminel et du droit de la jeunesse. Son travail consiste à apporter son aide aux personnes accusées d’infractions criminelles ainsi qu’aux familles impliquées dans des interventions de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Elle fait preuve d’une grande empathie envers ses clients qui traversent des moments difficiles et s’engage à les défendre avec vigueur. Dans sa pratique quotidienne, elle plaide non seulement le droit, mais aussi son amour pour la culture haïtienne.

CORINE JACQUET

Secrétaire

Grégory, né à Montréal de parents haïtiens, a toujours été passionné par les chiffres, une passion héritée de son père, expert en fiscalité. Il a donc décidé de poursuivre des études en comptabilité. Il a commencé sa carrière dans un prestigieux cabinet de fiscalité à Montréal et a acquis une solide expérience en comptabilité et en fiscalité au fil des ans. Cependant, il a ressenti un vide dans sa vie professionnelle et a réalisé qu’il voulait avoir un impact plus significatif et contribuer à quelque chose de plus grand. C’est ainsi qu’il a cofondé GoldenTax en 2018, une entreprise visant à aider les contribuables à comprendre leurs déclarations fiscales et à soutenir les entreprises dans leur gestion financière.
En dehors du travail, Grégory est passionné par l’histoire et s’est intéressé à la culture haïtienne, en particulier la musique, la danse, l’art et l’histoire d’Haïti. Il s’implique également dans des activités communautaires visant à promouvoir l’éducation financière auprès des jeunes. Il donne des conférences pour sensibiliser les jeunes à l’importance de bien gérer leurs finances dès le début de leur vie.
Avec toutes ces expériences, Grégory a rejoint le Centre Toussaint en action pour redonner à sa communauté et contribuer à son développement.

GRÉGORY SAINT-LOUIS

Trésorier

Juliette Noel est une femme d’origine haïtienne né au Québec. Elle se qualifie comme une extravertie timide qui n’a pas peur d’exercer son leadership. Elle est curieuse et a une force de persuasion et une écoute active qui lui permet bâtir des relations de confiance avec les gens. Elle adore aider les autres et croit que le plus beau cadeau que nous puissions faire à autrui est notre temps. Elle est authentique et franche des qualités qui lui seront utiles dans son rôle d’administratrice.
Ayant une formation en administration des affaires et en finance de l’UQAM, elle a travaillé dans divers domaines tels que les services financiers, les approvisionnements, la gestion de projet et maintenant la gestion du changement. Passionnés de leadership, elle s’implique dans les projets et complète sa certification en leadership et habileté de direction à l’institut du leadership. J’aime l’être humain, le contact, les rencontres et les échanges.
J’aimerais faciliter l’accès à notre communauté à la connaissance de cette culture et aider jeunes et moins jeunes à se réunir. Pour avoir du succès en communauté, nous devons connaître notre identité et c’est à travers nos forces que nous brillerons. La communauté haïtienne doit comprendre que le succès est sa destinée.

JULIETTE NOEL

Administratrice et Présidente du comité stratégique

Levelt Michaud, originaire d’Haïti, a passé 15 ans en tant que Jésuite. Il possède une maîtrise en éthique sociale et immigration, ainsi qu’un baccalauréat en philosophie et en théologie. De plus, il détient un certificat dans un domaine connexe. Auparavant, il a occupé le poste de directeur national du Service Jésuite aux Migrants en Haïti, ainsi que de coordinateur des réseaux du Service Jésuite aux Migrants pour la région de la Caraïbe.
Sa carrière l’a amené à travailler avec diverses organisations auprès des migrants, notamment à Santo Domingo, en particulier dans les Bateys, ainsi qu’à Paris en France et à Athènes en Grèce. Il a également enseigné la philosophie. Ses travaux de recherche approfondissent les questions du racisme et de l’esclavage, ainsi que la religion vodou haïtienne. En tant que passionné de littérature, il est l’auteur d’un recueil de poésie intitulé «Absence poétique» et d’un essai intitulé «Tenir encore quand tout semble s’écrouler», qui traite de la souffrance. Il a également cofondé et dirigé une revue en créole haïtien intitulée «Sous Lavi a».

LEVELT MICHAUD

Administrateur

DÉFILE JUSQU’AU BAS DE LA PAGE

MEMBRES DE L’ÉQUIPE

La danse a toujours fait partie de la vie d’Anica. Elle a commencé avec les danses africaines (soukous, ndombolo, koupe dékalé) car elle adorait le rhythme rapide de ces styles musicaux. À l’adolescence, elle s’est mise à danser les danses traditionnelles haïtiennes et depuis elle n’a jamais arrêté! Durant ses six années de formation en danse, elle a eu l’occasion de se développer davantage dans des styles de danses plus classiques tels que le ballet et le contemporain. Elle a créé «Boo-G-Kow» en 2018, un programme qui a pour but de rendre la danse accessible à tous. Elle est également avide de sport et de fitness. Elle trouve que la danse – surtout la danse haïtienne – est un des meilleurs types de conditionnement qui soit.

ANICA FÉLICIN

Formatrice de danse haïtienne

Née en Haïti, très tôt la passion de Barbara pour la cuisine et l’art de recevoir s’est manifestée. Elle adore transmettre ses connaissances. Après ces études en hôtellerie, dans sa quête de former des jeunes et dans son esprit de partage, elle crée sa propre école de cuisine au Cap-Haïtien: EMMEH. Elle croit qu’en partageant ses connaissances culinaires, elle en apprend elle-même davantage.
Barbara s’est toujours démarquée par son esprit créatif et ses talents en communication. Pour elle, une cuisine est l’endroit idéal où l’on peut parler de tout! C’est d’ailleurs ce qui l’amène à lancer Barbara Reçoit, où elle accueille, dans sa cuisine des invités pour parler de sujets sociaux divers. Sa détermination, son sens de l’écoute et sa passion pour la culture haïtienne, l’ont poussés à rejoindre la famille du Centre Toussaint.

BARBARA MICHEL JOSEPH

Formatrice de cuisine haïtienne

D’origine haïtienne, amoureuse des langues et particulièrement de la culture haïtienne, Carline a débuté son immersion au créole haïtien à l’âge de 4 ans. C’est ainsi que sa grand-mère, grâce à l’oralité, lui présenta l’humour, la beauté et la vie qui existent à travers cette langue, au sein du foyer familial. Durant son parcours académique, ses cours en langues étrangères lui ont permis de comprendre à quel point l’apprentissage d’une langue permettait de s’ouvrir au monde.
L’apprentissage de la langue écrite est, selon elle, un excellent moyen pour être introduit à la richesse du créole haïtien. Déconstruire l’idée que le créole n’est pas une langue à valoriser au même rang que toute autre langue est l’un des objectifs principaux de son cours.

CARLINE JEUNE

Formatrice de créole haïtien

Ayant été élevée par sa grand-mère, Eudia baigne dans la culture haïtienne depuis sa tendre enfance. Curieuse de nature et amoureuse des langues, elle satisfaisait sa soif de connaissances en lisant des livres et des dictionnaires en créole haïtien. Plus tard, elle fait du bénévolat avec des enfants. Elle fait de l’aide aux devoirs et leur enseigne la couture, la cuisine, etc.
Eudia est maintenant titulaire d’une maîtrise en ergothérapie. L’enseignement demeure ainsi dans son quotidien car son emploi consiste en l’utilisation de l’éducation dans le processus de réadaptation. De plus, elle s’occupe de la formation des nouveaux employés et des stagiaires. C’est avec tout ce beau bagage et avec sa passion pour ses racines qu’elle enseigne aujourd’hui le créole haïtien aux enfants et aux adultes.

EUDIA JEAN

Formatrice de créole haïtien

Née à Montréal mais originaire d’Haiti, Medjine possède un baccalauréat en études internationales, ainsi qu’un diplôme d’études spécialisé en gestion. Passionnée par la gestion de projet et la culture haïtienne, Medjine a aidé à organiser plusieurs conférences portant sur des sujets d’actualité en Haïti lorsqu’elle était à l’université, et s’est par la suite impliquée bénévolement auprès de nombreux organismes au sein de la communauté haïtienne à Montréal.
Une de ses citations préférées: Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.- Nelson Mandela
Ayant visité son pays d’origine pour la première fois durant sa vingtaine, Medjine souhaite que tout le monde, et particulièrement les enfants issus de la diaspora haïtienne, aient les occasions et les ressources pour en apprendre plus sur la culture haïtienne le plus tôt possible.

MEDJINE ANTOINE-BELLAMY

Organisatrice d’événements

Ro Damis danse depuis l’âge de 7 ans. Toutes les occasions étaient bonnes pour pratiquer sa passion. Elle a participé à des spectacles au primaire et au secondaire, et c’est à ce moment là qu’elle a réalisé son talent inné en performance et en création de chorégraphie. Elle a décidé de se former et d’en faire une profession.
Elle a suivi des cours de dancehall, de danse haïtienne, de hip hop, etc. avec les meilleurs danseurs du Canada. En 2010, elle a rejoint une agence de danse professionnelle avec laquelle elle a fait de nombreux spectacles et compétitions à Montréal, Québec et Trois-Rivières. En 2012, elle fonde son propre groupe afin d’offrir des services de danse et d’animation événementielle. Elle enseigne et transmet sa passion depuis 2013.

RO DAMIS

Formatrice de danse folklorique haïtienne

Natif d’Haïti, Ronald joue du tambour depuis son enfance. Il a paru sur des scènes locales, nationales et même internationales où il a pu partager sa passion pour la riche sonorité des tambours et des rythmes haïtiens. Cette passion l’amène à fonder et à être le directeur artistique de la formation musicale Rara Soley en 2013. La mission du groupe est de promouvoir et de conserver la culture traditionnelle haïtienne. Il poursuit cette mission au travers du Centre Toussaint.
Ronald Nazaire est la référence en matière de percussions haïtiennes à Montréal. Il a participé à plusieurs spectacles et émissions de télévision de grande renommée, entre autres, le Festival Haïti en Folie, Belle et Bum, etc. En mars 2020, Rara Soley sort son tout premier album «Nou La».

RONALD NAZAIRE

Formateur de percussions haïtiennes

Née en Haïti et ayant grandi à Montréal, Schedly possède un baccalauréat multidisciplinaire de l’Université du Québec à Montréal. Avec plus de 5 ans d’expérience dans la gestion des ressources humaines, elle a su se démarquer en tant que gestionnaire dans son domaine.
Une des ses citations préférées: « J’ai appris que les gens vont oublier ce que tu as dit, les gens vont oublier ce que tu as fait, mais les gens n’oublieront jamais comment ils se sont sentis avec toi. » (Maya Angelou).
Depuis son enfance, Schedly a toujours eu un intérêt marqué pour l’histoire d’Haïti et la culture haïtienne. Ainsi aujourd’hui, elle décide de mettre à profit son expertise et son expérience afin de se joindre à l’équipe du Centre Toussaint.

SCHEDLY LIMA

Gestionnaire en Ressources Humaines

Originaire d’Haïti, Véroushka danse depuis l’âge de 3 ans. Elle a suivi des cours d’art dramatique et de danse classique, contemporaine et folklorique haïtienne. À 18 ans, elle débarque au Canada. Elle poursuit sa formation grâce à de nombreux cours, stages et ateliers intensifs à travers le Canada et aux États-Unis.
Depuis 2010, elle s’est spécialisée en danses traditionnelles haïtiennes, en afro-contemporain et en Dancehall et fait partie de la compagnie Aurée Danse-Création dirigée par sa mentore, Shérane Figaro. En 2018, elle participe à l’émission « Julie Snyder présente Danser Pour Gagner » sur la chaîne nationale VTélé avec sa troupe Womanity qui se rend au Top 5 des meilleures troupes de danses urbaines du Québec. Véroushka croit au développement personnel et ne se lasse jamais de découvrir et de faire découvrir la danse.

VÉROUSHKA EUGÈNE

Formatrice de danse folklorique haïtienne

Winnie J. est née en Haïti. Elle étudie en enseignement. Elle prône l’importance de s’instruire et de connaître son histoire. Tout débute avec des cours donnés en fin de semaine à des enfants du primaire au CÉGEP Marie-Victorin. Ceci l’amènera par la suite à travailler avec des enfants afrodescendants à la Commission scolaire de la Pointe de l’Île. L’objectif: leur apprendre leur histoire par le biais du jeu, de la danse et du chant. Elle offre des cours d’histoire aux adultes depuis 2017.
Winnie est surtout connue pour son implication au sein de la Communauté Noire de Montréal. Influenceuse et blogueuse, elle organise des conférences qui invitent le public à venir se divertir tout en s’informant.

WINNIE JOSEPH

Formatrice d’histoire d’Haïti